Hypnose et psychotropes  Abonné

Publié le 18/06/2010

Il est difficile d’associer hypnose et antidépresseurs car ils modifient rapidement la conscience du patient et complexifient son interprétation du processus évolutif. Toute modification tend à être attribuée aux psychotropes plutôt qu’à un processus basé sur les ressources personnelles. Ceci réduit l’impact cognitif de l’amélioration et risque de favoriser le phénomène de dépendance médicamenteuse.

Pour cette même raison, conformément aux recommandations, il est préférable de mettre en œuvre le traitement psychothérapique avant le traitement pharmacologique.


Source : Le Généraliste: 2531