HTA  Abonné

Publié le 30/11/2012

La contraception estroprogestative (CEP) est contre-indiquée en première intention chez les patientes ayant une HTA. Cette contre-indication est relative chez les femmes de moins de 35 ans, traitées et équilibrées et sans autre facteur de risque cardio-vasculaire.

Un antécédent d’HTA gravidique ne représente pas une contre-indication.


Source : Le Généraliste: 2624