Hépatopathies et Covid-19, un risque sous-estimé ?  Abonné

Par
Publié le 06/04/2021

Les patients atteints de NASH ont un risque trois fois plus important de forme sévère de Covid-19. Pire pour les cirrhoses décompensées : en cas de Covid, la mortalité est 2 à 5 fois plus importante. Pourtant, les malades du foie sont invisibles par rapport aux patients porteurs d’autres comorbidités. « Ce n’est pas une priorité. Alors qu’un million d’individus en souffrent, ils ne sont pas reconnus pour leur fragilité », a déploré le Pr Marcellin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte