Pr Christophe Bureau, secrétaire général de l’AFEF

Hépatite C et prescription : « Ma crainte, c’est que les généralistes ne s’emparent pas de cette nouvelle mission »  Abonné

Publié le 16/03/2018
Alors que pour le moment la prise en charge de l'hépatite C reste très hospitalo-centrée, les hépatologues viennent d’émettre des recommandations (voir l'article du Généraliste) qui prônent un traitement et un suivi en ville pour la majorité des patient et proposent l’ouverture des prescription d’antiviraux aux généraliste. Objectif : permettre l’élimination de la maladie dès 2025, comme l’explique le Pr Christophe Bureau, secrétaire général de l’AFEF, qui souligne la simplicité des stratégies proposées et invite les généralistes à s’en emparer 
Bureau

Bureau
Crédit photo : DR

Les nouvelles recommandations de l’AFEF revisitent complètement le parcours de soin des patient VHC. Pourquoi ce changement radical ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte