Recherche

Hépatite B, la guérison enfin en ligne de mire  Abonné

Publié le 15/06/2018
Différentes voies de recherche sur le traitement de l’hépatite chronique B ont été présentées au Congrès européen d’hépatologie (EASL, Paris 11 au 15 avril 2018). Elles annoncent l’arrivée de nouvelles générations d’antiviraux, d’une efficacité sans commune mesure avec celle des molécules actuelles. Pour autant, le chemin vers la guérison s’annonce plus compliqué que pour l’hépatite C.
Ouverture

Ouverture
Crédit photo : SPL/PHANIE

Si les traitements actuels de l’hépatite B chronique (interféron, analogues nucléosidiques ou nucléotidiques type entécavir ou tenofovir) sont capables de rendre la charge virale indétectable et de prévenir en partie la survenue de complications, rares sont les patients qui peuvent les interrompre sans rechuter rapidement. La disparition de l’antigène HBs, reflet d’une suppression durable de la réplication virale, n’est observée que chez 3 % environ des patients après un an de traitement. Les traitements à vie sont donc la norme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte