Dermo-pédiatrie

HEMANGIOMES : SURVEILLER OU ADRESSER ?  Abonné

Publié le 11/01/2018
Relativement rare, ces malformations vasculaires ne constituent pas qu'un préjudice esthétique. Leur importance et leur localisation comportent un risque fonctionnel. La récente AMM du propranol oral en a changé le pronostic, à condition d’être instauré précocement, ce qui impose de connaître les lésions à adresser au spécialiste.
Hemangiomes

Hemangiomes
Crédit photo : Dr Barbarot

Les hémangiomes infantiles concernent 5 % à 10 % des nourrissons. Ils apparaissent le plus souvent après la naissance, dans les premières semaines de vie. Ils sont plus fréquents chez les filles et chez les nourrissons de petits poids de naissance, on retrouve souvent la notion de complications pendant la grossesse, surtout si elle est multiple (augmentation de fréquence chez les jumeaux), une hypertension artérielle ou un décollement placentaire.

“ANGIOME” : UN TERME MAL CHOISI

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte