Urologie

HBP et cancer de la prostate, une confusion des genres  Abonné

Publié le 22/05/2015

Crédit photo : ZEPHYR/SPL/PHANIE

Contrairement à l’incontinence urinaire, rare chez l’homme et qui reste relativement tabou, les patients n’hésitent pas à évoquer leurs problèmes mictionnels, qui détériorent leur qualité de vie et qu’ils rattachent parfaitement à des problèmes prostatiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte