Grippe, chikungunya, dengue : trois épidémies en Polynésie

Publié le 13/11/2014

Crédit photo : REMI JOUAN

Un mois à peine après son apparition sur le territoire, le chikungunya explose en Polynésie. "Au moins 4 à 5000 cas de chikungunya" ont été diagnostiqués, a indiqué mercredi le Dr Henri-Pierre Mallet, responsable du bureau de veille sanitaire dans cette collectivité. "On n'est sans doute pas encore au pic de l'épidémie, si on se base sur l'expérience des Antilles", a-t-il ajouté. Les premiers cas ont été annoncés par les autorités sanitaires le 10 octobre. Le travail des médecins est alourdi par deux autres épidémies simultanées : l'une de grippe, l'autre de dengue. Le chikungunya entraîne pour le moment moins de complications que le zika, une épidémie qui a frappé la Polynésie un an plus tôt. On recense tout de même 65 hospitalisations et un cas sévère. Les urgentistes, débordés, souhaitent des renforts.


Source : legeneraliste.fr