Greffes fécales : des recos de l’ANSM

Publié le 21/03/2014

L'Agence du médicament (ANSM) a diffusé vendredi ses premières recommandations pour des essais de transplantation de flore intestinale. Pour l’Agence, le microbiote fécal, "doit être considérée comme un médicament" compte tenu de l'objectif essentiellement curatif ou préventif de ces transplantations, indique l'ANSM dans un communiqué. Alors que la transplantation de microbiote fécal est désormais recommandée pour les infections récidivantes avec la bactérie Clostridium difficile, cette technique pourrait être appliquée pour soigner d'autres pathologies: maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), troubles fonctionnels intestinaux, obésité, maladies métaboliques et auto-immunes et même certains désordres neuropsychiatriques, selon l'ANSM. Pour minimiser les risques de transmission d'agents pathogènes lors des transplantations de microbiote fécal, l'ANSM préconise une "sélection rigoureuse et standardisée des donneurs", ainsi qu'un suivi rigoureux du "produit" du donneur jusqu'au receveur.


Source : legeneraliste.fr