Greffe du visage: Isabelle Dinoire est décédée d'une "tumeur maligne rare"

Publié le 07/09/2016

La première patiente au monde greffée du visage, dont le décès a été annoncé mardi, a succombé en avril à la "récidive d'une tumeur maligne" rare qui ne peut être "scientifiquement reliée" au traitement antirejets qu'elle prenait, a annoncé le centre hospitalier d'Amiens où elle était traitée. "Au printemps 2016, lors de bilans mensuels, a été révélée une récidive d'une tumeur maligne opérée à l'été 2015, cette fois malheureusement hors de toute ressource thérapeutique", affirme l'établissement dans un communiqué publié mardi soir.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)