United European Gastroenterology Week 2019

Gastro-entérologie, des raisons d’être optimistes Abonné

Publié le 15/11/2019
Gastro-entérologie, des raisons d’être optimistes

gastr
SPL/PHANIE

C’est sous le soleil de Barcelone que s’est tenu le dernier congrès européen de gastro-entérologie. Qu’il s’agisse de l’éradication d’Hélicobacter Pylori ou des effets au long cours des IPP, le ton était plutôt à l’optimisme et à la réassurance. Quant aux MICI, l’arsenal thérapeutique s’est tellement étoffé que les praticiens ont maintenant l’« embarras » du choix !

Helicobacter pylori, les nouvelles recos portent leurs fruits En Europe, l’emploi croissant des quadrithérapies permet enfin d’atteindre un taux d’éradication d’Helicobacter pylori de 90 %, et de contourner les résistances, lesquelles ont pourtant tendance à augmenter. Deux constats rapportés lors du dernier congrès européen de gastro-entérologie (United European Gastroenterology Week, Barcelone, 19-23 octobre) Suite à la progression des résistances d’Helicobacter pylori aux antibiotiques, et notamment à la clarithromycine, les protocoles de traitement ont été revisités en 2017. Les…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte