Zapping

GASTRO-ENTÉRITE AIGUË : LA HANTISE DES EHPAD  Abonné

Publié le 08/11/2013

Parce qu’en EHPAD, 0,3% des résidents décèdent d’une gastro-entérite aiguë (GEA), que 40% d’entre eux en sont atteints à la fin de la vague épidémique, cette pathologie infectieuse est une hantise des institutions pour personnes âgées. Pour ces raisons notamment, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) s’est autosaisi du sujet et a publié en 2010 des recommandations sur la conduite à tenir lors de la survenue d’un ou plusieurs cas de gastro-entérites chez des personnes âgées en Ehpad (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte