Coupe du Monde de Football

Gare à la « Larva migrans » cutanée  Abonné

Publié le 20/06/2014

Si les supporters des Bleus ont finalement peu de risques d’attraper la dengue ou le chikungunya pendant le Mondial, ils pourraient en revanche revenir avec une Larva migrans cutanée. Tel est le pronostic « sportif » avancé par le Pr Eric Caumes ! Pour ce spécialiste de la médecine des voyages, le risque de contracter une arbovirose au Brésil est en effet relativement faible actuellement (période de faible propagation des maladies à transmission vectorielle).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte