Zapping

Gare au valproate chez les femmes !  Abonné

Publié le 05/06/2015

En raison du risque tératogène inhérent aux spécialités à base de valproate et dérivés, l’ANSM vient d’annoncer un renforcement des conditions de prescription et de délivrance de ces médicaments en population féminine. Sont concernées les spécialités Dépakine®, Micropakine® (indiqués dans le traitement de l’épilepsie partielle ou généralisée chez l’adulte et l’enfant) et Dépakote® et Dépamide® (indiquées dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire) ainsi que leurs génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte