Recommandations européennes

Garder à l’œil le foie du diabétique  Abonné

Publié le 09/10/2015

Rechercher chez tout diabétique une complication rénale, oculaire, neuropathique ou CV est devenu un réflexe. Les nouvelles recommandations européennes* divulgués à Stockholm rappellent que les patients ne sont pas non plus l’abri d’une atteinte hépatique (NAFDL), que ce soit une stéatose pure (« foie gras » sans inflammation) ou une stéatohépatite non alcoolique (NASH). De fait, près de 80 % des diabétiques de type 2 ont une atteinte hépatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte