Gynécologie

FROTTIS CERVICO-UTÉRIN : LE DÉPISTAGE S'ORGANISE  Abonné

Publié le 28/01/2011
Si la stratégie actuelle de dépistage du cancer du col utérin n'est pas remise en cause et reste basée sur la réalisation d'un frottis tous les 3 ans, l'organisation de ce dépistage sur l'ensemble du territoire français est désormais recommandée par la HAS.
Frottis vaginal

Frottis vaginal
Crédit photo : ©BIOPHOTO ASSOCIATES/SPL/PHANIE

L'incidence et la mortalité du cancer du col de l'utérus ont nettement diminué depuis de nombreuses années dans les pays développés. Pour autant, cette décroissance tend à se ralentir depuis 2000. En outre, dans le cadre actuel du dépistage individuel de ce cancer, plus de 50 % des femmes ne sont pas ou sont trop peu souvent dépistées, environ 40 % sont dépistées trop fréquemment, et 10 % seulement bénéficient d’un dépistage dans l’intervalle recommandé. Il existe également des disparités géographiques entre les différents départements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte