Zapping

Fonction rénale et AVK  Abonné

Publié le 27/02/2015

Crédit photo : SCIENCE SOURCE/PHANIE

En France, un peu plus d’un million de patients sont sous antivitamine K (AVK). Ces médicaments sont

la première cause d’effets indésirables graves : 17 000 hospitalisations et 5 000 décès/an (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte