Fin de vie : les députés reprennent la main sur fond de manifs et contre manifs

Publié le 04/10/2015
Jean Léonetti et Alain Claeys lors du débat de leur texte en première lecture à l'Assemblée

Jean Léonetti et Alain Claeys lors du débat de leur texte en première lecture à l'Assemblée
Crédit photo : GARO/PHANIE

Le débat sur la fin de vie va reprendre lundi à l'Assemblée nationale. Ce texte élaboré par les députés d'Alain Claeys (PS) et Jean Leonetti (Les Républicains) et soutenu par le gouvernement, introduit en particulier un droit à une "sédation profonde et continue" jusqu'à la mort pour les malades en phase terminale et pour ceux qui font l'objet de traitements qui les maintiennent artificiellement en vie. Il a été rejeté par le Sénat, mais l’Assemblée se fait fort de rétablir la version initiale.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)