Gynécologie

Fibromes utérins : trois alternatives à la chirurgie  Abonné

Publié le 12/12/2014
Acétate d’ulipristal, embolisation, myolyse… Les techniques alternatives pour traiter les fibromes se multiplient. Les 38es journées du CNGOF ont fait le point sur les nouvelles stratégies thérapeutiques.

Les alternatives à la chirurgie à la disposition des patientes atteintes de fibrome ont été évoquées lors des 38es journées du CNGOF (3 au 5 décembre, CNIT, Paris). Leur intérêt ? D’abord, essayer de conserver l’utérus, lorsque les femmes ont un désir de grossesse. Ensuite, simplifier les techniques, dans une désescalade thérapeutique pour éviter au maximum leurs effets secondaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte