Activité physique

Faut-il privilégier l’endurance ou la résistance  Abonné

Publié le 31/01/2014
Avec la nutrition, l’activité physique a toute sa place dans la prise en charge de diverses pathologies : obésité, insuffisance cardiaque, arthrose, sarcopénie...

Crédit photo : TETRA / BSIP

La pratique d’exercice physique fait désormais partie des stratégies thérapeutiques dans diverses pathologies. « Deux types d’exercice peuvent être utilisés : l’endurance et la résistance qui ont des effets différents sur l’organisme », explique le Dr Laurence Genton, (unité nutrition, hôpital de Genève) lors des Journées Francophones de nutrition.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte