Endocrinologie

FAIRE PARLER LES ONGLES FRAGILES  Abonné

Publié le 25/04/2014
La fragilité unguéale est un motif de consultation souvent négligé par les patients et les généralistes, mais elle peut être en relation avec une pathologie organique.

Crédit photo : Dr P.Frances

Jean, 75 ans, consulte pour une asthénie, une constipation importante depuis 6 mois, un problème de poids (il a pris plus de 10 kg en 4 mois sans modifier son régime nutritionnel), et des ongles cassants (cliché 1). Selon lui, ce dernier problème n’est pas le plus important, sa femme lui ayant expliqué que les médecins considèrent cette anomalie futile.

QU’EST-CE QU’UN ONGLE FRAGILE ?

Ce trouble est présent chez près de 20% de la population (et de manière prédominante les femmes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte