Exacerbations de BPCO : le « pack thorax » trop systématique  Abonné

Publié le 24/02/2017
.

.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

L’individualisation de la prise en charge des exacerbations aiguës de BPCO (EABPCO) n’est pas un vain mot dans les dernières propositions de la SPLF sur la BPCO. Pourtant, la tendance est souvent à la prescription d’un « pack thorax » associant bronchodilatateurs, corticostéroïdes inhalés (CSI), antibiotiques, etc. Une habitude trop systématique dénoncée par les experts lors du congrès.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte