Hypocholestérolémiants

Evolocumab : de la découverte du gène PCSK9 à l’AMM  Abonné

Publié le 13/11/2015
double hélice

double hélice
Crédit photo : Phanie

En juillet dernier, l’evolocumab (Repatha®, laboratoires Amgen) était le premier anticorps monoclonal anti-PCSK9 autorisé par l’EMA pour le traitement de l’hypercholestérolémie non contrôlé par statine.

Douze ans après la découverte du gène PCSK9, cette AMM venait couronner une collaboration fructueuse entre recherche fondamentale et recherche clinique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte