Recommandation

Encore trop de grossesses sous isotrétinoïne !  Abonné

Publié le 12/03/2010

L’Afssaps alerte les médecins sur les conditions de prescription de l’isotrétinoïne orale. Le fort potentiel tératogène de l’isotrétinoïne a conduit l’Afssaps à mener des enquêtes de pharmacovigilance de manière régulière depuis 1996. La quatrième enquête a montré une augmentation de 30% de l’incidence des grossesses exposées par rapport à l’enquête précédente, essentiellement liée à l’augmentation importante

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte