Journée mondiale

Encore trop de décès par asthme en France  Abonné

Publié le 04/05/2018
« L'asthme est une maladie à prendre au sérieux ». Mardi 1er mai, à l’occasion de la journée mondiale, pneumologues, urgentistes et associations de patients ont rappelé la gravité potentielle de cette pathologie – 900 morts par an. Ils invitent à un meilleur suivi post-urgence après une première crise sévère.
Urgences asthme

Urgences asthme
Crédit photo : GARO/PHANIE

En France, même si le nombre de décès par asthme a diminué, environ 900 patients par an meurent encore des suites d’une crise aiguë. Selon les données de Santé publique France, les plus de 65 ans paient le plus lourd tribut, mais tout asthmatique peut être concerné.

Des morts « inacceptables »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte