EN RÉSUMÉ  Abonné

Publié le 13/02/2015

Penser à la possibilité d’une maladie de Crohn en cas de survenue de diarrhée, douleurs abdominales chez un sujet jeune et rechercher une élévation évocatrice de la PCR.

Penser à la possibilité d’une RCH en cas d’émissions glairo-sanglantes et demander un examen endoscopique.

Si les MICI évoluent cliniquement par poussées la destruction structurale se fait souvent de manière continue et insidieuse, notamment dans la MC.

Le traitement d’entretien doit rechercher la cicatrisation des lésions et la rémission profonde prolongée sans corticoïdes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte