Télex

En direct de l'ESC  Abonné

Publié le 16/09/2016

Bientôt un antidote pour les inhibiteurs du facteur Xa ? Si le dabigatran dispose depuis fin 2015 d’un antidote (l’idarucizumab), les AOD de type inhibiteurs du facteur Xa en sont encore privés. L’andexanet pourrait venir combler ce manque. Dans une étude présentée à Rome, 12 h après perfusion de cette molécule, l’hémostase est satisfaisante chez 79 % des patients victimes d’une hémorragie majeure  sous AOD.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte