EN CONCLUSION

Publié le 11/04/2014

Dans un contexte aigu, le dosage de la CRP a tendance à remplacer celui de la VS pour le bilan des pathologies articulaires inflammatoires.

Des taux de CRP très élevés doivent toujours alerter sur l'éventualité d'une pathologie grave.

Les dosages successifs au cours du suivi permettent de compléter l'évaluation clinique pour l'adaptation du traitement.
 

Hachulla E, Hatron PY. Détecter les maladies systémiques auto-immunes. Collection « Consulter Prescrire », Masson Ed., Paris 2000, 292 pp.

Source : Le Généraliste: 2679