En attendant les tests immunologiques …  Abonné

Publié le 15/11/2013

Promis pour début 2013 la substitution de l’Hémoccult par les tests immunologiques se fait attendre. « Nous ne comprenons pas pourquoi on prend un tel retard alors que c’est un test qui a déjà été adopté dans certains pays et qui a fait la démonstration de son intérêt » regrette le Dr Bruno Richard-Mollard

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte