Constipation

Éliminer une origine iatrogène  Abonné

Publié le 21/11/2014

Parce que les personnes âgées sont souvent polymédiquées, leur risque de constipation est considérable. La liste des médicaments pouvant induire une constipation ou favoriser celle-ci est longue. Parmi eux, les antidépresseurs et neuroleptiques, les antiparkinsoniens, les anticholinergiques, les inhibiteurs calciques, les anti-acides, les anticonvulsivants, les myorelaxants, les diurétiques, les antidiarrhéiques et même la supplémentation en fer ou calcique, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte