Telex

Échos du congrès  Abonné

Publié le 06/02/2015

L’arrêt cardiaque en avion

Mieux vaut être victime d'un arrêt cardiaque en avion que chez soi. C'est ce que suggère le bilan de la prise en charge des accidents CV en vol, présenté par le Dr Vincent Feuillie (Air France). Lorsqu'un arrêt survient dans un avion de la compagnie, le taux de survie est de 17 %, contre à peine 3 % en population générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte