Ebola : transmission possible par le sperme au-delà des 21 jours, selon l’OMS

Publié le 28/11/2014

Crédit photo : SPL/PHANIE

Le sperme pourrait continuer de transmettre le virus Ebola jusqu'à 82 jours après la guérison clinique du patient, soit près de 12 semaines, a annoncé vendredi l'OMS à Genève. Si l'incubation du virus de la fièvre hémorragique Ebola peut normalement durer jusqu'à 21 jours (période pendant laquelle la personne doit rester en observation), les sujets atteints restent contagieux tant que le virus est présent dans leur sang et leurs liquides biologiques, y compris le sperme et le lait maternel.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)