Courrier des lecteurs

Ebola ou l’insouciance des pays riches  Abonné

Publié le 31/10/2014

Le virus Ebola appartient à la famille des filovirus, et reste redoutable pour l’homme. Conscients de la gravité d’une éventuelle propagation de cette épidémie dans les pays développés, les ministres de la Santé ont décidé de prendre des mesures (à la hâte) pour éviter une éventuelle contamination de leurs concitoyens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte