Ebola : nouveau test de dépistage, alors que l’épidémie passe le seuil des 20 000 cas

Publié le 29/12/2014

Crédit photo : SPL/PHANIE

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a obtenu de l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) une autorisation d'urgence pour un test de dépistage du virus Ebola, selon un communiqué publié lundi par Roche. Intitulé "LightMix Ebola Zaïre test", le processus visant à détecter la présence du virus dans des échantillons de sang peut donner une réponse dans les trois heures. "Ce test de diagnostic moléculaire est facile à utiliser permettant d'apporter une aide aux personnels de santé afin de détecter rapidement la présence du virus et de commencer le plus rapidement un traitement le cas échéant", a indiqué dans un communiqué Roland Diggelmann, directeur d'exploitation de la division diagnostic chez Roche. Le test a également reçu le marquage européen CE par le biais de son fabricant allemand TIB MOLBIOL.

Actuellement, les 12 laboratoires mobiles situés en Guinée, Sierra Leone et au Liberia qui appuient la riposte anti-Ebola proposent des tests aux procédures laborieuses, nécessitant jusqu'à 6 heures pour leur exécution et pour un coût élevé (environ 100 dollars). L'OMS souhaiterait que de nouveaux tests, moins onéreux, puissent prélever des échantillons sanguins par piqûre au doigt et fournir des résultats "en moins de 30 minutes". Le nombre de morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 7.842 sur un total de 20.081 cas dans les trois pays les plus touchés, selon le dernier bilan de l'OMS.


Source : legeneraliste.fr