Ebola : l’ONU se donne six à neuf mois

Publié le 07/09/2014

L'ONU se donne "six à neuf mois" pour stopper la transmission du virus Ebola dans les pays affectés, a annoncé vendredi le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon. "Les prochaines semaines seront cruciales", a déclaré M. Ban en appelant à la mobilisation internationale contre l'épidémie. S'exprimant à l'issue d'une rencontre avec de hauts responsables du dossier comme la directrice générale de l'OMS Margaret Chan et le coordinateur de l'ONU pour Ebola, David Nabarro, M. Ban a reconnu que l'épidémie était "beaucoup plus rapide que la réponse". Il a appelé les pays membres à "fournir les 600 millions de dollars nécessaires" pour soutenir les pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés (Guinée, Liberia, Sierra Leone), en réclamant "une augmentation massive de l'aide" en personnel médical et équipements en faveur de ces trois pays.

Annonçant la création d'un "centre de crise pour Ebola", il a ajouté: "L'objectif est de stopper la transmission d'Ebola dans les pays touchés dans un délai de six à neuf mois et d'éviter que le virus ne se répande dans le monde". M. Ban s'est cependant déclaré "convaincu de réussir" à contrôler l'épidémie et a appelé une nouvelle fois les compagnies aériennes et maritimes à ne pas annuler leurs liaisons vers les pays touchés pour ne pas empêcher les équipes médicales d'arriver sur place.


Source : legeneraliste.fr