E4. Les perspectives d’avenir  Abonné

Publié le 09/04/2010

Dans le traitement de la crise, une nouvelle famille de médicaments est en cours d’évaluation, le anti-CGRP (calcitonine Gene-Related Peptide) qui agiraient en amont empêchant l’action du CGRP endogène libéré lors de la stimulation trigéminée vasculaire. Ils empêcheraient ainsi la vasodilatation sans être eux-mêmes vasoconstricteurs, ce qui leur permettrait d’être utilisés pour les plus de 65 ans et en cas de contre-indication vasculaire.


Source : Le Généraliste: 2522