E3. Qui est à risque de récidive ?  Abonné

Publié le 10/11/2010

-› Les deux principaux facteurs de risque de récidive sont la présence d'importantes anomalies épileptiformes à l'EEG et l'existence d'une lésion cérébrale (épilepsie symptomatique). Lorsqu'il existe des anomalies EEG ou que la crise résulte d'une cause génératrice de séquelles, le risque de récurrence à 1 an est de 57 % ; si les deux facteurs sont réunis, le risque passe à 65 % ; si aucun de ces deux facteurs n'est présent, le chiffre est de 25 % (5).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte