E2. Surveillance d’un traitement par anti-TNF  Abonné

Publié le 13/02/2015

• Ce traitement par médicament d’exception est prescrit par le gastro-entérologue après vérification de l’absence de contre-indication. Les vaccinations doivent être vérifiées et la vaccination pneumococcique est conseillée par Prévenar® 13 puis Pneumo® 23, 8 semaines après. Il peut y avoir des réactions immédiates à la perfusion d’infliximab faite en milieu hospitalier mais également des réactions retardées avec fièvre, douleurs articulaires et musculaires motivant l’arrêt du traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte