E2. Les pistes étiologiques  Abonné

Publié le 22/04/2016

> La SEP est une maladie multigénique.
Les variants génétiques en cause sont nombreux avec pour chacun un effet modeste. Récemment des gènes impliqués dans la réponse auto-immune ont été découverts (gène VAV1, IL-7R,  gène HLA DRB1*15 01, etc…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte