E2. Indices de sévérité d’une spondylarthrite (2)  Abonné

Publié le 30/01/2015

• Une spondylarthrite est considérée sévère ou grave dès lors qu’elle répond à l’un des critères suivants :

- Il existe une manifestation « sévère » évidente ;

- une arthrite destructrice et tout particulièrement une coxite ;

- une pathologie sévère extra-articulaire associée : - maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI) sévère ;

- uvéite à répétition, - atteinte cardiaque (valvulopathie aortique ou mitrale, myocardiopathie, péricardite, bloc auriculo-ventriculaire) sévère liée à la spondylarthrite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte