E2. Dépression et tabac : les nouveautés  Abonné

Publié le 10/01/2014
- Après 5 ans de surveillance renforcée de la varenicline aucun signal inquiétant n’est venu de la pharmacovigilance française (ANSM), britannique (Nice), européenne (EMA), ou américaine (FDA) qui vienne relayer un rapport de causalité entre dépression ou suicide et l’arrêt complet du tabac varénicline malgré les plaidoiries de nombreux avocats aux états-Unis et du déchainement des tabloïdes. Aucun essai randomisé n’a établi de lien causal entre prise de varénicline et dépression ou suicide.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte