E1. UNE OBSTRUCTION BRONCHIQUE SOUVENT FIXÉE  Abonné

Publié le 12/04/2013

?• Chez l'asthmatique âgé, le vieillissement des voies aériennes s'accompagne d'une perte du caractère réversible de l’obstruction bronchique sous bronchodilatateurs, réversibilité qui est l'une des caractéristiques de la maladie, indépendamment de l'existence d'une intoxication tabagique. Ceci complique le diagnostic, notamment en ce qui concerne la distinction avec la BPCO, mais compromet aussi l'efficacité des traitements, jusqu'à aboutir à la corticodépendance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte