E1. Si ce n'est pas une hypotension orthostatique  Abonné

Publié le 22/06/2012

-› L'intolérance transitoire à l'orthostatisme se traduit par une chute tensionnelle (› 40-20 mmHg) fugace après le passage en position debout, suivie par une remontée rapide, en moins d’une minute, de la PA à son niveau antérieur, et accompagnée de symptômes posturaux transitoires. "Cette anomalie, souvent observée chez les personnes longilignes, est sous-tendue par le même mécanisme physiopathologique que celui mis en œuvre au cours de l'HO, sans toutefois en avoir la signification pathologique".

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte