E1. LE CALENDRIER DE SUIVI  Abonné

Publié le 28/11/2014

• La fréquence des consultations est variable selon le degré de mal-être du patient et sa disponibilité. Mais une consultation tous les mois chez son médecin traitant est un minimum pour évaluer les progrès réalisés, quitte à espacer ultérieurement les consultations quand la consommation d'alcool est contrôlée depuis plusieurs mois.

• Lorsque ce suivi se révèle complexe pour le médecin traitant, il peut se faire aider par un addictologue et son équipe auxquels il peut adresser son patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte