E1. Latent ou évolutif ?  Abonné

Publié le 28/09/2012

› Le cancer de la prostate a souvent une évolution très lente, s'étendant sur plusieurs années, certaines formes restant latentes durant toute la vie du patient. Mais aujourd'hui, il n’est pas possible au début de l'évolution de prédire quels cancers deviendront invasifs et quels cancers vont rester latents. Pour de nombreux hommes, l’évolution lente de la tumeur n'entraîne pas de signes cliniques ou de symptômes au cours de leur vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte