E1. L’asthme, facteur de gravité de l’allergie alimentaire (AA) et inversement  Abonné

Publié le 25/02/2011

Plusieurs études ont montré que l’asthme était un facteur de risque d’AA grave à risque mortel. En 2001 et 2006, Bock et al. (17,18) on rapporté 34 cas de décès par AA. Au moins 3 patients sur 4 avaient un asthme, méconnu ou mal contrôlé. Tous les aliments peuvent être en cause, le plus souvent l’arachide et les fruits à coque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte