E1. Comment les médecins peuvent intégrer les e-cigarettes  Abonné

Publié le 10/01/2014

- Pour le fumeur qui veut arrêter et qui ne demande rien sur l’e-cigarette, les traitements classiques validés restent et resteront les traitements de références.

- Pour le fumeur qui garde quelques cigarettes après quelques semaines de traitement classique, remplacer les dernières cigarettes par des e-cigarettes pourrait plausiblement apporter un bénéfice bien qu’aucune étude ne vienne le prouver.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte