Le généraliste au centre des nouveaux PAERPA

Du neuf pour le médecin traitant avec le parcours des vieux Abonné

Publié le 21/03/2014
Du neuf pour le médecin traitant avec le parcours des vieux


BURGER/PHANIE

De nouveaux parcours de soins des personnes âgées sont en train de se mettre en place dans neuf régions. Et, dans tous les sites, les médecins traitants sont les chevilles ouvrières de ces PAERPA. Pour autant, la question se pose : cette révolution conceptuelle qui préfigure la future « Stratégie nationale de Santé » va-t-elle vraiment renforcer la place le généraliste au cœur du système de santé. Et, si oui, comment ? Et avec quels moyens ?

À quoi ressemblera la « médecine de parcours » qui est au cœur de la « stratégie de santé » de Marisol Touraine ? Très probablement à ça. Six lettres pour un acronyme – PAERPA – qui signifie « Personnes âgées en perte d’autonomie ». Un sigle qui ne vous dit sans doute pas grand chose mais qui pourrait, demain, changer votre façon d’exercer. Le Dr Hugues Deballon, engagé dans l’un de ces parcours de santé en est convaincu. Le PAERPA concrétise en effet la fameuse « révolution du premier recours » prônée par la ministre de la Santé. « Ce système expérimental va au-delà des personnes âgées. C…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte