Prescription

Du danger des sulfamides en première intention  Abonné

Publié le 18/10/2013

Sauf intolérance à la metformine (effets indésirables gastriques chez environ 10% des patients), les sulfonylurées (sulfamides hypoglycémiants : glipizide, gliclazide or glibenclamide) ne sont pas indiqués en première ligne dans diabète de type 2. À juste titre confirment des données issues du registre anglais « Clinical Practice Research Datalink » présentées à Barcelone.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte