Urgences

Drogues de synthèse, les nouveaux zombies

Publié le 29/06/2018
Drogues de synthèse, les nouveaux zombies

Ouvertue provisoire
Kondor83 / Adobe Stock

La consommation des nouvelles drogues de synthèse, aussi nombreuses que faciles à se procurer, se développe inexorablement. Ces cocktails chimiques posent un problème d’identification et de prise en charge, comme l’ont rapporté les urgentistes lors de leur congrès annuel.

Depuis 2010, toutes les intoxications aux drogues conventionnelles baissent (sauf la méthadone) au profit des nouveaux produits de synthèse (RC : Research Chemicals) qui progressent rapidement. Aux États-Unis, on estime que l’usage de ces drogues de synthèse – le chef de file étant le très puissant Fentanyl – fera 20 000 morts par an. Outre les morphiniques de synthèse, sont également pointés du doigt les cathinones et les cannabinoïdes de synthèse qui provoquent des intoxications particulièrement difficiles à prendre en charge. On peut même dire que « les zombies de demain », comme le…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte